Qu’il soit imposé ou flexible, le télétravail est parfois mal vécu par les salariés. Les télétravailleurs peuvent ressentir un sentiment d’isolement vis-à-vis de leurs collègues et de leur hiérarchie. Ce risque important a des conséquences sur le bien-être et l’engagement des salariés dans l’entreprise.

 

Faciliter la communication

Qui dit isolement en télétravail, dit forcément défaut de communication. En télétravail, les outils de communication déployés doivent être simples et fluides à utiliser, pour que les collaborateurs les prennent en main rapidement. Cependant, ce n’est parfois pas suffisant.

Une simple messagerie instantanée est facile à utiliser mais ne permet pas de récréer des interactions qualitatives. Généralement, les échanges sont courts et se limitent à des questions-réponses. La communication est donc insuffisante. Sur le long terme, les liens entre les salariés se distendent.

Full remote : pourquoi les séminaires d’entreprise sont-ils indispensables ?

 

Bien utiliser la visioconférence

Le déploiement d’outils de visioconférence dans les entreprises est aujourd’hui indispensable pour des équipes en télétravail. Pour autant, ces solutions sont encore aujourd’hui sous-exploitées. De nombreux salariés désactivent leur webcam durant les réunions en ligne et perdent la possibilité de mieux interagir avec leur interlocuteur. Ce type de pratique entraîne un sentiment d’isolement en télétravail.

 

L’importance de la communication non-verbale

En effet, des éléments de communication non verbale permettent d’avoir des informations sur l’état émotionnel ou physique de son collègue et d’adapter la conversation. Le langage corporel (expressions faciales, mouvements, posture…) peut indiquer une agitation, une apathie ou un mécontentement. Le regard peut être fuyant ou fixe, ce qui dénote l’intérêt et l’attention. Tous ces éléments participent à enrichir la communication et à en tirer de meilleurs bénéfices.

6 questions à se poser avant de démarrer une visioconférence

Mettre en place des rituels

À l’inverse, multiplier et enchaîner les réunions en visioconférence toute la journée peut vite devenir épuisant pour les salariés et surtout contre-productif. De plus, ces réunions laissent généralement peu de place à la communication informelle. Cela ne participe donc pas à limiter le sentiment d’isolement des collaborateurs.

Pour garder une bonne dynamique d’équipe, certains rituels sont à mettre en place, comme des réunions hebdomadaires ou des « daily meeting » sur un format court. Celles-ci permettent de favoriser les échanges sans trop empiéter sur la journée de travail. D’autres dispositifs plus informels et ludiques sont à imaginer pour renforcer la cohésion d’équipe (jeux en ligne, challenge, afterwork en visio…).

L’objectif étant de renforcer les liens entre les équipes tout en conservant autonomie et productivité.

 

L’open-space virtuel pour éviter le sentiment d’isolement et renforcer l’esprit d’équipe

Au quotidien chez Tixeo, les équipes sont connectées en continu, en temps réel, dans un open-space virtuel, TixeoFusion.

Chaque matin, les collaborateurs se retrouvent ainsi dans un même espace, pour travailler à distance sans se sentir isolés.

En effet, chacun apparait dans une bulle vidéo et peut travailler au calme tout en étant entouré de ses collègues. Pour échanger, il suffit au collaborateur de cliquer sur la bulle d’un collègue pour basculer dans un échange en visioconférence classique. Les autres collaborateurs voient ainsi les bulles se rapprocher et créer un groupe de discussion.

isolement télétravail

Chaque groupe de discussion est représenté par une couleur différente.

Le télétravailleur se retrouve ainsi comme au bureau :

  • il peut partager facilement son écran,
  • faire une réunion,
  • discuter de façon informelle avec un collègue,
  • ou se concentrer sur sa mission tout en voyant ses collègues

Tout cela sans subir un sentiment d’isolement.

Enfin, TixeoFusion permet aussi de faciliter l’échange d’informations, à l’échelle de tous les participants, via le module de discussion instantanée intégré.

Grâce à l’open-space virtuel, les collaborateurs en télétravail peuvent facilement discuter avec des équipes différentes, ce qui renforce également la collaboration transversale.

 

 

L’intégration des nouveaux arrivants en télétravail 

En télétravail, l’arrivée d’un nouveau collaborateur doit être bien préparée afin de faciliter son intégration dans l’entreprise.

Lors de son premier jour, tout doit être fait pour que le nouvel arrivant se sente attendu et puisse faire la connaissance des équipes en place. Son accompagnement durant les premières semaines est fatidique pour l’aider à prendre sa mission en main mais aussi sa place dans l’organisation. Des échanges réguliers sont à prévoir pour identifier relativement en amont d’éventuelles difficultés. Une intégration rapide et réussie d’un collaborateur en télétravail limitera les risques d’isolement.

Dans une récente interview de la French Tech Méditerranée, Renaud Ghia, Président de Tixeo, donne ses conseils pour accueillir un nouveau salarié en 100% télétravail.

Sensibiliser les équipes

Les organisations doivent réagir avant qu’un télétravailleur soit vraiment isolé. Différents signaux doivent alerter : perte de motivation, manque d’implication dans les réunions, diminution des échanges…

Des actions de sensibilisation peuvent être mis en place au sein de l’organisation pour éviter l’isolement en télétravail. De plus, les managers nécessitent d’être formés à ces sujets pour réagir vite et accompagner leurs collaborateurs. Un feedback régulier avec leurs équipes est ainsi recommandé pour détecter ce type de mal-être.

 

Veiller à la charge de travail et au respect du droit à la déconnexion

Enfin, le sentiment d’isolement en télétravail peut aussi être ressenti lorsqu’un salarié est surchargé de travail. En télétravail, il est plus facile de rester quelques heures de plus devant son poste pour finir une tâche. Or, cette hyper-connexion peut avoir des effets néfastes sur la santé du collaborateur et sur sa vie personnelle, et engendrer un sentiment d’isolement.

Là encore, le manager doit être attentif à ce que la charge de travail de son collaborateur soit cohérente et qu’il puisse déconnecter totalement après sa journée de travail pour se consacrer à sa vie de famille et ses loisirs.

 

Comment favoriser la cohésion d'équipe en 100% télétravail ?

livre blanc sécurité du télétravail